funics

La Playlist de votre concert de Jazz

In Live on January 13, 2011 at 10:35 pm

Voici quelques conseils pour organiser vos morceaux afin de les mettre en valeur et rendre votre live intéressant.

La durée du concert

Premier conseil : ça peut paraître idiot, mais il faut vous assurer que vous ayez suffisamment de morceaux à mettre dans votre playlist.
Il n’y a rien de pire que de faire un concert avec trop peu de titres pour tenir pendant une durée décente. Au pire, préparez correctement quelques reprises, mais évitez de répéter votre répertoire. Si vous vous demandez combien de temps doit durer un concert, disons au minimum 1 heure et quart, voir 1 heure et demie.

Deuxième conseil : il n’y a rien de pire que de faire des boeufs qui durent autant que le concert proprement dit. N’incluez pas la durée du boeuf dans vos prévisions. D’ailleurs, si vous n’avez pas le niveau, ne faites pas de boeuf en public, merci pour lui 🙂
De toutes façons, les boeufs gonflent rapidement le public, ne faites des boeufs qu’avec de bons musiciens, que vous connaissez et avec qui vous avez déjà joué.

Troisième conseil : Ne faites pas de longues pauses pour compenser, cette technique ne rallonge pas beaucoup votre concert et casse toute l’ambiance que vous essayez d’installer. A la limite, mieux vaut faire un concert plus court et même carrément éviter les pauses si vous le pouvez (mais les patrons de bar aiment les pauses, car le public en profite pour consommer).

L’ordre des morceaux

L’ordre dans lequel vont se succéder les morceaux est un point réellement important. S’ils se succèdent dans un ordre intéressant, le public accrochera. Sinon, ils peuvent tomber à plat et n’avoir aucun impact.

Organisez vos morceaux pour qu’ils fassent une progression, et non une alternance sans queue ni tête (ex : “on va alterner les morceaux lents et les morceaux speed”). De plus, les gens ne sont pas prêts à danser dès le début. Attendez qu’ils soient bien chauds (et un peu chancelants).
Testez vos choix : faites des filages avec un public d’amis, et observez leur réaction. Profitez-en pour leur demander leur avis et recueillir leurs critiques et suggestions.

La playlist

Imprimez la liste et évitez de la changer au dernier moment. Utilisez des grosses polices, afin que la page soit entièrement remplie : vous devez pouvoir lire les noms des morceaux même en étant debout. Soulignez le nom des morceaux où vous commencez afin de ne pas provoquer de pauses. A éviter : le surlignage jaune, qui devient parfois invisible du fait d’un éclairage coloré ou faible.

Et voilà le dernier conseil : sur scène, la playlist doit être au sol, afin que le public ne la voie pas. Placez-la dans une pochette plastique pour lui éviter les intempéries (bouteille d’eau…) et éviter de la déchirer en marchant dessus, et scotchez-la pour être sûr de la retrouver au bon endroit.

En espérant qu’elle soit plus lisible et compréhensible que l’exemple ci-dessus!

Source: Zikinf

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: